Ne vous y trompez pas, perdre ses cheveux à 20 ans est une situation plus courante qu’il n’y paraît. Si vous avez la vingtaine et que vous constatez que vous commencez à perdre vos cheveux en grande quantité, sachez que l’alopécie, plus communément appelée calvitie, n’est pas une fatalité. Grâce aux progrès de la science, il existe plusieurs solutions pour remédier à ce problème, notamment la greffe de cheveux. Cependant, peut-on faire une greffe de cheveux à la vingtaine ? Starks, clinique spécialisée dans l’age management, répond à votre question.  

Il est possible de faire une greffe de cheveux à la vingtaine, mais…

Dans les faits, il est tout à fait possible de recourir à une greffe de cheveux à la vingtaine. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs paramètres pour s’assurer que l’opération soit vraiment efficace.

En effet, procéder à une opération de transplantation capillaire, lorsque l’on est jeune (entre 20 et 30 ans), peut se révéler être un peu présomptueux. Il faut savoir que la perte de cheveux n’est pas immédiate. Les cheveux tombent sur une période de cheveux plus ou moins longue : les calvities les plus rapides peuvent mettre 5 ans à atteindre leur terme, mais généralement, elles mettent environ entre 15 et 25 ans.

Si vous décidez de faire une opération de transplantation capillaire à la vingtaine, vous prenez le risque de devoir subir une seconde intervention quelques années plus tard, car votre alopécie aura progressé.

Donc, même s’il est possible de réaliser une opération de greffe de cheveux vers l’âge de 20 ans. Il est conseillé d’attendre que l’alopécie atteigne son stade le plus avancé, avant d’éviter une deuxième intervention, même s’il est tout à fait possible d’en subir une seconde quelques années après la première.

Cependant, si vous êtes vraiment complexé par votre calvitie, surtout si elle intervient à un âge prématuré, vous pouvez tout de même réfléchir à une intervention de greffe capillaire. Dans ce cas, il vous faudra peser le pour et le contre avec votre médecin spécialiste qui vous apportera ses conseils et peut être d’autres solutions.

Les alternatives à la greffe de cheveux

La clinique Starks propose d’autres techniques pour ralentir la perte de cheveux : la mésothérapie, qui consiste à injecter directement dans le bulbe capillaire une solution nourrissante à base d’acide hyaluronique et de vitamines et la luminothérapie, qui consiste à limiter la chute des cheveux grâce à l’action de la lumière.

Il est donc possible de faire une greffe de cheveux à la vingtaine, mais cette décision doit être mûrement réfléchie, car votre calvitie n’est peut-être pas assez avancée pour que l’opération soit durable dans le temps. Si vous continuez à perdre vos cheveux, vous pourrez vous retrouver avec des zones dégarnies au-dessus du crâne et des bandes de cheveux greffés sur les zones temporales. Parfois, il vaut donc mieux attendre quelques années et prendre soin de votre chevelure pour ralentir la chute.

 

Merci d’avoir consulté ce post. Starks fournit actuellement des solutions de gestion de l’âge dans des cliniques situées en France, en Grèce et en Italie. Veuillez cliquer ci-dessous pour lire cet article dans l’une de ces langues.

 

Take care of my hair

Remplissez le formulaire et nous vous contacterons au plus vite