Comment évolue la calvitie chez l’homme ?

Le terme calvitie ou alopécie est une chute partielle ou totale des cheveux, temporaire ou définitive. En temps normal, il n’est pas inquiétant de perdre entre 50 et 100 cheveux par jour, car pour la plupart des cheveux perdus, ils seront remplacés par des nouveaux. La chute quotidienne est donc normale, tant que le nombre de cheveux qui poussent (en phase anagène) est de 80-85%. Un cheveu qui tombe est un cheveu qui repousse.

De l’adolescence jusqu’à la fin de la vie, la densité de la chevelure diminue au niveau du scalp et de manière plus marquée dans la région frontale et temporale, mais ce manque n’est pas perceptible à l’œil. Cette évolution est donc tout à fait normale et elle est à différencier de la calvitie, de l’alopécie androgénétique.

L’alopécie androgénétique est caractérisée par une chute des cheveux anormalement élevée, au-delà de 100 cheveux par jour. Un éclaircissement est aussi visible, car les cheveux ne sont pas renouvelés en quantité suffisante. Un manque de cheveux est perceptible à partir du moment où le nombre de cheveux par cm² est égal à 100.

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’alopécie androgénétique : une mauvaise alimentation, le stress, des troubles endocriniens, certains médicaments et bien sûr, la génétique. C’est d’ailleurs ce dernier facteur qui est à l’origine de la majorité des alopécies chez l’homme.

Revenons avec Starks, une clinique spécialisée dans les services capillaires, sur les différents stades de la calvitie chez l’homme.

Les étapes de la calvitie chez l’homme

L’évolution de la calvitie chez les hommes est mesurée grâce à l’échelle de Norwood Hamilton. Elle présente les sept stades de l’évolution de la calvitie masculine. Cette classification a été conçue par le Dr James Hamilton dans les années 1950. L’échelle a ensuite été révisée par le Dr O’Tar Norwood.

De manière générale, les hommes perdent leurs cheveux selon un schéma défini : les cheveux reculent au niveau des tempes, sur le dessus de la tête avant de s’amincir et de disparaître complètement sur de grandes surfaces.

L’échelle de Norwood Hamilton décrit les différents stades de la calvitie chez les hommes. A partir du stade 5, il n’est plus utile de faire des traitements pour ralentir la chute des cheveux, seules la greffe de cheveux ou la dermopigmentation capillaire sont des solutions viables contre l’alopécie.  

Stade 1

Le premier stade de l’alopécie androgénétique est marqué par un très faible recul, voire aucun recul de la ligne des cheveux. A ce stade aucun traitement n’est nécessaire. De plus, il n’y a aucune inquiétude à avoir, mis à part si vous avez des antécédents familiaux de calvitie. Si c’est le cas, vous pouvez surveiller la perte de vos cheveux et agir au moment approprié.

Stade 2

Lors du deuxième stade, le recul au niveau de la zone temporale est plus marqué. On constate un recul triangulaire de la ligne des cheveux, symétrique des deux côtés, dans la plupart des cas. Cependant, la perte des cheveux reste en avant d’une ligne de plusieurs centimètres par rapport aux oreilles. De plus, à côté de la perte perpétuelle des cheveux, la zone centrale avant du cuir chevelu peut devenir moins dense. C’est à ce moment que les premiers signes de la calvitie deviennent avérés.

Stade 3

Selon Norwood, c’est à partir de ce stade que l’on peut considérer la perte des cheveux chez l’homme comme une véritable calvitie. En effet, les cheveux dans la zone du vertex commencent à se faire de plus en plus rares. Le recul des cheveux sur les zones temporales est très marqué, il n’y a plus de cheveux ou alors il ne reste qu’un fin duvet. Vers la fin du stade 3, la perte de cheveux au sommet du crâne s’ajoute, car c’est un phénomène courant avec l’âge. En résumé, les cheveux tombent plus au sommet du crâne, alors que le recul de la ligne avant est plus limité.

Stade 4

Le stade 4 se caractérise par le recul plus sévère des zones temporales. De plus, le manque de cheveux au niveau du vertex est bien plus visible. On constate qu’une bande de cheveux, plus ou moins dense, sépare les deux parties du crâne dégarnies. Elle relie les deux zones recouvertes de poils des deux côtés de la tête.

Stade 5

A ce stade, la séparation entre le vertex et la région temporale antérieure est toujours visible mais elle l’est de moins en moins, car elle continue de perdre en densité. La bande est beaucoup plus fine et étroite. La perte de cheveux au niveau du vertex et des zones temporales est aussi plus marquée.

Stade 6

A ce stade, la bande de cheveux a maintenant complètement disparu. Il ne reste que quelques cheveux sur le devant du crâne à cause de la jonction des deux zones temporales en une seule. Sur les côtés, la perte de cheveux s’est encore étendue.

Stade 7

C’est le dernier stade le plus avancé de l’alopécie. Les cheveux ne sont maintenant présents que sur la zone arrière du crâne et sur les côtés. De plus, ils peuvent être moins denses et plus fins qu’avant. Le dessus du crâne est soit complètement nu, soit couvert d’un léger duvet.

Vous connaissez maintenant tous les stades d’évolution de la calvitie chez l’homme. Si vous êtes dans cette situation, sachez que, grâce aux progrès de la science, ce phénomène n’est plus une fatalité. Il est désormais possible de retarder l’avancement de ses différents stades grâce à différents traitements et techniques. Il est aussi possible de retrouver une chevelure perdue grâce à la greffe de cheveux. Si vous souhaitez avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter Starks, les professionnels des services capillaires. 

Take care of my hair

Remplissez le formulaire et nous vous contacterons au plus vite