cheveux

Chute de cheveux chez les femmes : causes, traitements et prochaines étapes

By 4th novembre 2019 No Comments
womens hair loss

Pour les femmes, la chute de cheveux est un événement frustrant. La situation est encore aggravée par le fait que la chute de cheveux chez les hommes éclipse souvent les problèmes rencontrés par les femmes. Cela peut compliquer la recherche d’informations sur les causes et traitements.

Heureusement, Starks aborde ce sujet dans son guide détaillé sur la chute de cheveux chez les femmes. Il traite tous les aspects, depuis les causes chez les femmes jusqu’aux traitements préconisés.

Chute de cheveux chez les femmes : ce qu’il faut savoir

Pour les femmes, la chute de cheveux peut concerner non seulement le cuir chevelu, mais aussi le corps. La chute de cheveux féminine peut survenir pour un certain nombre de raisons. Dans tous les cas, un professionnel de la santé doit être consulté pour en déterminer les causes.

La chute de cheveux chez les femmes fait beaucoup moins parler d’elle que celle chez les hommes. Elle est souvent source de frustration pour les femmes, car il est plus difficile d’obtenir des informations. Il en résulte un parcours difficile pour trouver un traitement adapté.

Selon la Harvard Medical School, une femme sur trois connaîtra une chute de cheveux. Ce problème touche 33 % d’entre elles, mais on a l’impression de ne jamais en entendre parler.

Pour quelle raison ?

C’est simple, non seulement la chute de cheveux fait beaucoup plus parler d’elle chez les hommes, mais en plus, elle est plutôt taboue chez les femmes. En d’autres termes, les femmes ne se sentent pas toujours à l’aise d’en parler. Pour les femmes, la chute de cheveux peut être une situation plus embarrassante que pour les hommes. En effet, on s’attend évidemment à ce que les hommes perdent leurs cheveux.

Ainsi, la chute de cheveux chez les femmes est une pathologie sous-diagnostiquée dont on ne parle pas suffisamment.  Si on occulte le sujet, cela n’arrivera pas, non ?

Nous savons que ce n’est pas vrai, surtout si l’on considère l’étude de Harvard Health. Ainsi, comme on en parle peu, on a parfois l’impression que la chute de cheveux chez les femmes n’existe pas.  Cet environnement ralentit les diagnostics et les traitements de la chute des cheveux chez les femmes.

Cela doit changer. Starks encourage les discussions sur les causes et les traitements.

La calvitie chez les femmes

Les femmes ont tendance à présenter trois types de calvitie.

Le premier type de calvitie se traduit par un affinement minimal du cheveu qui est généralement facile à masquer avec une coiffure appropriée. Le second est plus prononcé : le volume des cheveux diminue et expose la ligne frontale. Le troisième type de calvitie féminine commence à laisser apparaître le cuir chevelu.

De toute évidence, le troisième cas est le niveau de calvitie le plus avancé. Mais le premier cas constitue un symptôme précoce de la chute des cheveux féminine.

Causes de la chute de cheveux chez les femmes

Quelles sont les causes de la chute de cheveux chez les femmes ? Les faits peuvent vous surprendre. Les raisons de la chute de cheveux chez les femmes sont nombreuses et certaines ne sont pas si évidentes.

Pour les femmes, le stress et certains médicaments peuvent favoriser la chute de cheveux. En cas de stress, nous encourageons les femmes à consulter un professionnel pour s’attaquer aux causes de leur stress. En ce qui concerne les effets secondaires des médicaments, les femmes doivent en discuter avec leur médecin avant tout arrêt de la prise de médicaments.

Mais la cause principale de la chute des cheveux chez les femmes est la même que chez les hommes. Il s’agit de l’alopécie androgénétique. Et le point le plus important : comme les hommes, la plupart des femmes présentent un certain degré d’alopécie androgénétique.

La pathologie peut se manifester dès la puberté. Elle peut être déclenchée par la ménopause. Elle peut apparaître avec l’âge. Et la génétique a tendance à accroître ou à diminuer la probabilité qu’elle se manifeste, à un degré plus ou moins important.

Lorsque les hormones androgènes sont produites en trop grosse quantité, une alopécie androgénétique peut survenir. Mais ce n’est pas tout. Une tumeur sécrétant des androgènes située sur les glandes surrénales, les glandes pituitaires ou les ovaires peut également entraîner la pathologie.

Par rapport aux hommes, l’alopécie androgénétique, ou les causes de la chute des cheveux chez les femmes, sont plus difficiles à déterminer. Ceci est dû à la difficulté de poser un diagnostic de tumeurs sécrétant des androgènes.

Chez les hommes comme chez les femmes, l’alopécie androgénétique entraîne un raccourcissement de la phase de croissance des cheveux. De plus, cette étape provoque la chute des cheveux.

Traitement de la chute des cheveux chez les femmes

 

Bien sûr, la suite logique est de trouver des solutions pour les femmes qui perdent leurs cheveux. Pourquoi écrire cet article si l’on aborde pas les prochaines étapes ?

La bonne nouvelle, c’est que les traitements contre la chute des cheveux chez les femmes sont viables et scientifiquement éprouvés.

Greffe de cheveux

Une greffe de cheveux, comme celles proposées par Starks, est un moyen efficace de traiter la chute de cheveux chez les femmes. Les greffes de cheveux n’entraînant aucune modification hormonale comme c’est le cas avec les médicaments, les effets secondaires sont peu nombreux et rares.

En fait, les greffes de cheveux pour les femmes sont un moyen de plus en plus répandu pour lutter contre la chute des cheveux.

Rogaine pour femmes

Utilisé à l’origine pour traiter les cas d’hypertension artérielle, le minoxidil, aussi connu sous le nom populaire de Rogaine, peut être pris par les femmes. Des études montrent que le Rogaine appliqué directement sur le cuir chevelu peut aider à traiter la chute de cheveux chez les femmes.

Toutefois, les résultats sont mitigés. Pour certaines femmes, le Rogaine fonctionne,  mais pour d’autres, c’est une perte d’argent. Si le Rogaine fonctionne, les résultats sont généralement visibles après quatre mois d’application. Certaines femmes peuvent attendre un an avant de constater des résultats.

Le Rogaine n’est pas dépourvu d’effets secondaires tels qu’une peau irritée, de nouveaux cheveux décolorés et une mauvaise texture des cheveux. De plus, vous pourriez souffrir d’hypertrichose, qui entraîne l’apparition de poils sur les zones non privilégiées telles que les joues.

Anti-androgènes

Les médicaments anti-androgènes comme la spironolactone, plus connue sous le nom d’Aldactone, sont parfois utilisés par les femmes pour traiter la chute de leurs cheveux. Pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques, l’Aldactone peut contribuer à réduire les androgènes et à épargner les cheveux. Mais des effets secondaires comme la prise de poids, la fatigue et même la dépression ont été signalés.

Conclusion

La chute des cheveux chez les femmes est une préoccupation croissante. Malheureusement, la stigmatisation sociale empêche les femmes de rechercher des traitements. De plus, on associe souvent la chute des cheveux à un problème d’hommes.

Mais les femmes constatent de plus en plus qu’elles peuvent traiter leur problème. Les greffes de cheveux pour les femmes sont en passe de devenir une solution plus acceptable et efficace. Veuillez consulter la rubrique Greffe de cheveux de Starks pour plus d’informations sur cette méthode viable et scientifiquement éprouvée pour enrayer la chute de cheveux chez les femmes.

Leave a Reply